Notre blog

Communication politique: Coriolink s’exprime sur FranceInfo le 29 août 2018

Mercredi 29 août, Jacky Isabello, expert en communication politique et co-fondateur de l’agence Coriolink, était l’invité de l’émission « Les Informés » sur France Info.

L’expert en communication intervenait aux côtés d’Alexia Germont, présidente fondatrice du think tank France Audacieuse, de Christophe Gascard, journaliste et présentateur sur France Info, et d’Éric Mettout, directeur adjoint de la rédaction à l’Express.

Les débats ont d’abord porté sur la démission de Nicolas Hulot puis les universités d’été du Medef et les violences faites aux femmes. Enfin, le dernier volet de l’émission a décrypté la confrontation entre Matteo Salvini, Viktor Orban et Emmanuel Macron et la montée du populisme à l’approche des élections européennes.

Jacky Isabello analyse la démission de Nicolas Hulot

Notre expert s’est d’abord exprimé au sujet de la démission de Nicolas Hulot:

« La proximité de l’information nous fait penser que cela semble insurmontable, mais très honnêtement plus les jours vont passer et plus on s’apercevra que l’on peut le remplacer.  Il est possible d’avoir deux lectures. D’une part, une lecture macronienne dans laquelle on ne peut pas remplacer Nicolas Hulot. D’autre part,  une lecture chiraquienne de la situation où il faut  avant tout quelqu’un de bon politiquement.  Nicolas Hulot, au-delà du fait qu’il soit une icône médiatique, est incapable de rassembler politiquement.  Cette notion mise en avant par Emmanuel Macron qui est de dire que l’on ne fait plus de politique comme avant, a ses limites ».

Notre expert intervient sur la rencontre entre le Medef et l’exécutif

Le débat a ensuite évolué sur l’université d’été du Medef qui s’est tenue les 28 et 29 août 2018.  Jacky Isabello a rappelé que le Président suivait son programme économique:

 « Le secrétaire général adjoint de l’Élysée qui est devenu Président, était en charge de l’Economie. Lorsque l’on regarde ce qu’il a fait depuis le début, s’il y a un sujet sur lequel il y a de la cohérence c’est l’économie: la loi Travail, la loi sur la Formation professionnelle, les déductions de charges. Emmanuel Macron a quand même supprimé l’ISF personne n’a été capable de le faire jusque-là ».

Notre spécialiste s’est exprimé sur les violences faites aux femmes

L’agression médiatisée de Marie Laguerre a été décryptée par notre expert.  Jacky Isabello a tenu à rappeler que les femmes  subissent fréquemment des offenses dans le métro. Il a conclu sur l’importance du mouvement « Me too », en expliquant que ce combat avait permis d’éveiller la conscience masculine.

Jacky Isabello analyse la situation politique de l’Europe

Enfin, ces débats se sont achevés sur la montée du populisme en Europe. Viktor Orban, Matteo Salvini et Emmanuel Macron se sont affrontés par conférence de presse interposées.

« L’Europe aujourd’hui, c’est des chefs de partis qui essaient de conquérir une place au sein d’une assemblée, dont on commence à comprendre qu’elle a de l’importance ».

Et d’ajouter concernant Emmanuel Macron:

 « Pour Emmanuel Macron, c’est du pain béni. Parce que politiquement, il sera le leader d’une liste européiste face à plusieurs pays ».

Il conclut en disant que :

« In fine, Emmanuel Macron sera perçu  comme un ennemi commun. Cependant, politiquement il sera la personnalité la plus visible lors des élections européennes.  Électoralement,  cela peut lui servir ».