Notre blog

COMMUNICATION PUBLIQUE – Les injonctions paradoxales du gouvernement menacent la santé mentale des Français

 

 

 

Déjà accablés par les déclarations gouvernementales contradictoires depuis le début de la crise du Coronavirus, les Français regrettent le traitement anxiogène et excessif de la crise par les médias. Jacky Isabello, co-fondateur de l’agence de communication CorioLink, décrypte pour le HuffPost, les injonctions paradoxales du gouvernement qui menacent la santé mentale des français.

 

 

 

 

 

Extrait. « Les annonces d’Olivier Véran hystérisent un peuple qui se sent victime de maltraitance institutionnelle. Il ne manquerait plus que les colères se giletsjaunisent.

 

La dernière enquête BVA résonne du triste son de la corne de l’inquiétude. En effet, 58% des Français déclarent que “Emmanuel Macron et le gouvernement ne s’adaptent pas suffisamment au contexte sanitaire et prennent des décisions incohérentes ou inadaptées”.

 

Après les annonces par le ministre de la santé Olivier Véran de nouvelles restrictions des libertés dans l’espace public et privé pour contenir la nouvelle propagation du virus, nous pressentons sourdre un sentiment de trop plein qui mène la population française droit vers des chemins de colères dont on n’aimerait pas, du point de vue des pouvoirs publics, qu’ils se “giletsjaunisent” puisque le substantif est désormais admis dans l’univers médiatique. Ou pire encore ! Tentons de comprendre le phénomène de pression qui s’exerce sur les tempéraments, Marseille endossant le rôle de première des cités “séparatistes” vis-à-vis des derniers protocoles sanitaires. Jusqu’à quand ? Rien ne va plus ! ».

 

Retrouvez l’intégralité de l’article sur le HuffPost